Dix faits peu connus sur les exercices de Kegel

Les exercices de Kegel sont reconnus pour aider les femmes à remettre leur plancher pelvien en forme après l’accouchement. Il y a toutefois d’autres choses utiles à savoir à propos de ces exercices du plancher pelvien. Jetez un œil à ma liste des dix faits peu connus sur les exercices de Kegel et voyez si elle vous donne envie de les intégrer à vos habitudes quotidiennes.

  1. Les exercices de Kegel ont été baptisés du nom de Dr Arnold Henry Kegel, un gynécologue américain qui a popularisé leur utilisation en tant que traitement non chirurgical pour l’incontinence urinaire à l’effort. Ces exercices des muscles du plancher pelvien sont pratiqués par les femmes depuis des siècles.
  2. Les femmes qui ont des fuites urinaires légères peuvent utiliser les exercices de Kegel pour renforcer les muscles de leur plancher pelvien. Ils aident à réduire et parfois même à éliminer les fuites indésirables.
  3. Les exercices de Kegel peuvent améliorer votre vie sexuelle. La pratique de ces exercices augmente le débit sanguin et améliore le tonus musculaire, ce qui intensifie les sensations agréables.
  4. Faire des exercices de Kegel durant la grossesse peut aider à simplifier l’accouchement. Des muscles du plancher pelvien forts peuvent faciliter la poussée et réduire votre risque de déchirement durant le travail.
  5. La majorité des femmes ne savent pas comment faire les exercices de Kegel correctement. Comme apprendre à claquer des doigts ou à siffler, il faut s’y exercer pour arriver à bien les faire. Il n’est pas toujours facile de déterminer comment contracter les muscles du plancher pelvien vers le haut et vers l’intérieur tout en gardant les autres muscles, comme ceux du ventre et des fesses, détendus.
  6. Pour savoir facilement si vous réussissez vos exercices de Kegel, il faut le vérifier avec l’index. Insérez votre index dans votre vagin, contractez en faisant un exercice de Kegel, et vous devriez sentir la contraction autour de votre doigt.
  7. Les exercices de Kegel sont plus qu’une contraction. Il est important de bien relâcher la contraction et de détendre les muscles avant de recommencer pour éviter la tension. Faites chaque contraction (jusqu’à dix secondes), puis relâchez et détendez-vous en comptant jusqu’à dix.
  8. Les exercices de Kegel ne fonctionneront pas si vous manquez de constance. Comme quand on fait travailler les autres muscles, il faut le faire régulièrement pour obtenir des résultats. Pensez à installer une application sur votre téléphone intelligent pour vous rappeler de faire vos exercices de Kegel à intervalles réguliers.
  9. Quand on parle d’exercices de Kegel pour les femmes, ce n’est pas la quantité qui compte. Surmener le plancher pelvien fatigue les muscles et peut causer de la douleur. Faites vos exercices deux fois par jour pendant cinq minutes maximum à la fois.
  10. Bien que ce soit le moyen le plus connu, les exercices de Kegel ne sont pas la seule manière de renforcer votre plancher pelvien. Les activités comme la marche, le yoga, le tai-chi et le pilates peuvent aussi aider à renforcer la région pelvienne.

Il est bon de savoir que même si vous êtes extrêmement occupée, les exercices de Kegel s’adaptent à votre vie, car vous pouvez les faire n’importe où : assise à votre bureau au travail, debout en file au magasin ou couchée sur votre tapis de yoga au gym. Personne ne peut savoir que vous êtes en train de les faire. Par souci de constance, il est utile de réserver un moment et un lieu précis pour faire de vos exercices quotidiens une habitude de vie à long terme.  

Et vous?

Faites-vous des exercices de Kegel? Si c’est le cas, avez-vous remarqué qu’ils aident à réduire vos fuites urinaires? 

Contact Imprimer

VOTRE GUIDE POUR TOUT

Qu’il s’agisse de causes de fuites urinaires légères (FUL) ou de conseils et produits pour aider à gérer les fuites, notre Guide de départ pour les FUL est là pour vous aider.

VOIR LE GUIDE

Voyez ce que les défenseurs de la santé Impressa® ont à dire au sujet de nos supports de vessie non absorbants révolutionnaires.

Visionner la vidéo